regard d'enfant

Booster nos soft skills en huis clos

Et si on profitait d’être avec les enfants à la maison pour booster nos soft skills ? Les nôtres et les leurs ?

LE TOP DES SOFT SKILLS POUR SURVIVRE EN FAMILLE A LA MAISON:

1° LA FLEXIBILITE

Vous vous souvenez du roseau qui plie et ne se rompt pas ? Ça va devoir être vous ces prochaines semaines… Pour le moment, vous êtes totalement pétrifiée en imaginant le tunnel sans fin dans lequel on s’engouffre… Mais si vous voulez que vos enfants s’adaptent à leur vie à la maison, il va vous falloir faire preuve d’une souplesse exemplaire. Le modèle 24h/24 désormais, c’est vous. No pressure at all : va falloir être « agile ».

2° LA CREATIVITE

Dites bye bye à cette croyance trop répandue selon laquelle la créativité est une qualité qu’ont les seuls artistes lorsqu’ils imaginent des trucs farfelues qui n’existent pas.

La créativité, c’est trouver des solutions nouvelles pour résoudre des problèmes vieux comme le monde ou des problèmes dont on n’avait jamais soupçonné l’existence, genre « Comment expliquer à mon fils ce problème de maths que je ne pige pas moi-même ? ».

3° LA GESTION DES EMOTIONS

Des émotions, il va falloir en gérer un paquet : la fureur quand n°1 aura tartiné n°2 de gel WC; l’ennui profond quand vous aurez lu Tchoupi pour la 30ème fois de la journée à n°3; la joie débordante quand aurez 30 minutes de répit pour sortir faire les courses ; l’envie de meurtre quand l’Homme sortira de sa tanière ( le bureau ou la chambre où il a télétravaillé toute la journée) et vous demandera : « tu as passé une bonne journée, ma chérie ? ».

Et puis, va falloir que vous aidiez votre progéniture à contrôler leurs émotions à eux : avoir une maman prof qui ne comprend rien aux maths les plus élémentaires, se coltiner la présence des frères et sœurs 24h00/24, ça ne va pas être facile pour eux non plus…

Adepte de l’éducation positive et bienveillante, vous êtes prévenues : il va falloir aller chercher très très profond en vous pour ne pas hurler en permanence…et accompagner avec délicatesse vos petits chéris dans la gestion de leurs émotions.

4° LA COOPERATION

Spontanée ou organisée, volontaire ou une peu forcée, la coopération, on ne va pas y couper…

Vous en avez géré beaucoup des équipes dans votre vie professionnelle ? Voici venu un challenge d’une bien plus grande complexité : faire fonctionner votre famille en huit clos.

5° L’ESPRIT CRITIQUE

Quand vous vous direz ( souvent), on n’en fait pas un peu trop avec cette panique, ces mesures de précautions ? Pourquoi a-t-on aussi peur ? et cette peur est-elle vraiment utile ? Et ben, vous ferez de la philosophie sans le savoir.

Se poser des questions, c’est bien… Encourager ses enfants à se les poser, c’est encore mieux.

6° LA POSITIVITE

Peut-être le plus puissant des soft skills, voir le bon côté des choses et avancer.

Ok, pour le moment on n’est pas prêts mais qui sait ? Dans quelques semaines, on arrivera peut-être à se dire avec nos chérubins que cette crise a boosté certaines de nos qualités…

A suivre : nos posts pour boostez nos soft skills : confinés, en famille mais toujours avec humour.…

1 réflexion sur “Booster nos soft skills en huis clos”

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page

Avant de nous quitter, abonnez-vous à notre newsletter

Vous pourrez vous désabonner à tout moment